05 décembre 2016

Parent Handi ou Parent d'enfant Handi

Le groupe national des parents en situation de handicap est composé de :

• 13 adhérent.e.s, chacun élu au sein de sa région par les membres des conseils APF de département

• un administrateur. Le mandat du groupe débutera fin janvier 2017 et prendra fin en 2019

Vous pouvez les suivre en cliquant sur le lien suivant http://parentsh.blogs.apf.asso.fr/

 

Le groupe national des parents d’enfant.s en situation de handicap est composé de:

• 13 adhérent.e.s, chacun élu au sein de sa région par les membres des conseils APF de département

• un administrateur. Le mandat du groupe débutera fin janvier 2017 et prendra fin en 2019. 

Vous pouvez les suivre en cliquant sur le lien suivant http://interparents.blogs.apf.asso.fr/

 

25 novembre 2016

Vers une nouvelle gouvernance associative

Sans titre.jpg

Vers une nouvelle gouvernance associative

La révision des textes fondamentaux de l’APF.

Le Conseil d’Administration a décidé d’engager une révision statutaire des textes fondamentaux de l’APF qui définissent ce que la loi 1901 appelle «le contrat d’association » et qui garantissent sa reconnaissance par les acteurs publics et privés.

Trois textes fondamentaux sont principalement concernés :

  • La Charte APF
  • Les statuts de l’APF
  • Le règlement intérieur de l’APF

Comme le prévoient les statuts de l’APF, tous les adhérents seront appelés à se prononcer sur les propositions de textes révisés. Ce sera en 2017.

Les contributions seront enregistrées sur une plateforme dédiée http://nouvellegouvernance.apf.asso.fr

Les objectifs de cette révision :

  • Prendre en compte les évolutions politiques, médiatiques, technologiques, juridiques pour être en phase avec son temps.
  • Consolider la démocratie associative pour une meilleure prise en compte de la parole militante.
  • Améliorer la transparence du fonctionnement interne au service d’une meilleure gouvernance, pour une stabilité juridique accrue et une plus grande fluidité de fonctionnement.
  • Préciser les voies de recours pour une démocratie responsable.

Les étapes :

  • Mars à Septembre 2016 : Propositions et synthèse des orientations.
  • Octobre 2016 : Première version des textes révisés
  • Novembre 2016 à Février 2017 : Consultation des adhérents
  • Avril 2017 : Deuxième version des textes révisés
  • Mai à Juin 2017 : vote par correspondance des adhérents.

24 novembre 2016

A Moulins, les personnes en situation de handicap moins bien considérées que des pots de fleurs ! Signez la pétition en ligne !

Le jeudi 3 novembre 2016

Communiqué de presse

 

A Moulins, les personnes en situation de handicap moins

bien considérées que des pots de fleurs !

Signez la pétition en ligne !

 

2714668332.jpg

 

La délégation de l’Association des paralysés de France (APF) de l’Allier se trouve aujourd’hui dans une situation ubuesque : la Mairie de Moulins lui refuse la mise en accessibilité de ses propres locaux !

Alors qu’aucun obstacle ne s’oppose à l’installation d’une rampe extérieure pour accéder aux locaux de la délégation, c’est un refus incompréhensible que la mairie adresse à l’association.

Depuis des mois, les nombreuses démarches et demandes de rendez-vous avec le maire de la ville, Pierre-André Périssol, restent sans effet. Pire, ce dernier, a envoyé les forces de l’ordre locales, jusqu’à deux fois par jour, pour demander à la délégation de retirer la rampe amovible de fortune ! Le fleuriste, voisin de la délégation, est lui plus chanceux, il dispose de deux rampes permanentes « indispensables pour sortir et rentrer les pots de fleurs » selon la Mairie.

Face à cette grave atteinte aux libertés fondamentales des personnes, l’APF, extrêmement choquée et en colère, lance une pétition pour faire respecter la mise en accessibilité de ce local !

 

La délégation APF, contrainte de déménager il y a quelques mois, a cherché en vain un local accessible. Elle a finalement porté son choix sur un local de plain-pied mais avec une marche à l’entrée et a déposé un dossier afin d’engager les travaux d’accessibilité, c’est-à-dire l’installation d’une rampe. Dès cet instant, la Mairie a refusé à la délégation la mise en accessibilité de ses locaux, alors qu’aucun argument technique ou architectural ne s’y oppose.

 

La délégation APF a donc installé une rampe amovible, mais la Mairie a sommé les forces de l’ordre locales de demander à la délégation de retirer sa rampe de fortune, jusqu’à deux fois dans la même journée !

Le comble est que le fleuriste, voisin de la délégation APF, possède lui deux rampes fixes « indispensables pour sortir et rentrer les pots de fleurs » selon la mairie… !

Entre outre, la mairie a osé affirmer à la délégation APF ne pas pouvoir accorder l’installation d’une rampe, car elle devrait alors «  l’accepter à tous les commerçants ». Un comble…

 

Les demandes de rendez-vous avec le Maire étant restées lettre mortes ou s’étant soldées par des échecs et face à cette situation de blocage pour la libre circulation des personnes en situation de handicap à la délégation, l’APF a décidé de lancer une pétition.

L’APF demande à M. Périssol de bien vouloir respecter l’obligation d’accessibilité et d’autoriser dans les meilleurs délais la mise en place d’une rampe extérieure définitive permettant l’accès à la délégation.  

L’APF a également saisi le Défenseur des droits pour lui faire part de cette situation ubuesque.

 

 

L’APF rappelle que l’accessibilité concerne des millions de citoyens : personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes, blessés temporaires, livreurs, cyclistes, etc. Refuser la mise en accessibilité d’un bâtiment, c’est nier à toutes ces personnes, leur liberté de d’aller et venir.

10 novembre 2016

1éres Assises Nationales Citoyenneté et Handicap

ANCH_logo.JPG

08 novembre 2016

DP / Emploi et handicap sous le quinquennat Hollande : reculs, initiatives et résultats

Capture DP emploi.JPG

À quelques jours de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, l’Association des paralysés de France (APF) dresse un premier bilan du quinquennat de François Hollande en matière d’emploi des personnes en situation de handicap.

Durant ces 5 années, le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a largement augmenté atteignant 486 546 personnes tandis que le modèle économique des Fonds public et privé pour l’emploi des personnes handicapées, affaibli par des décisions de  ponctions et d’exonérations successives du gouvernement, se révèle inadapté pour couvrir demain leurs missions d’accès et de maintien dans l’emploi.

Face à ce bilan morose, l’APF souhaite proposer, dans l’optique des élections présidentielle et législatives de 2017, des solutions via sa plateforme collaborative #2017Agirensemble.

L’association se mobilise directement au quotidien pour l’emploi des personnes en situation de handicap en multipliant les initiatives locales et nationales : organisation d’un réseau de correspondants emploi, de plateformes emploi, d’un jobboard APF ou encore avec APF Entreprises, premier réseau français dans le secteur du travail adapté et protégé.

> Télécharger le dossier de presse au format PDF

07 novembre 2016

Assemblée Départementale de Meurthe et Moselle 2016

carte_tedibus_2014.jpgAPF.jpg

 

 

 

Cette année encore vous étiez nombreux à participer à votre assemblée départementale!

100_0046.JPG

Nous avons eu la chance d'avoir la participation d'un administrateur APF ; Serge DEXET, qui nous a fait part du rôle d'un administrateur, de l’élection de ceux-ci, de leurs missions. Vous avez su être à l’écoute de ses propos tout comme vous avez osez lui poser vos questions, émettre vos suggestions, faire connaitre vos doutes.

100_0047.JPG

Tout cet enthousiasme à rendu le débat vivant, interactif, un beau moment d’échange et de partage grâce à vous mais aussi grâce à vos Conseillers APF de Département (anciennement Elus du conseil départementale APF)

2646011593.jpg

Un bilan 2016 qui promet une année 2017 encore meilleure!

Merci à tous!